Certification BRC

logo BRC

Qu’est-ce que la certification BRC

Alors qu’en Grande Bretagne, 50% des produits alimentaires sont des MDD, il est difficile pour chaque distributeur de s’assurer de la conformité des produits qu’il commercialise, vis-à-vis des spécifications, de la législation et des pratiques d’hygiène. Ce système impose de très lourdes charges aux distributeurs (gestion de multiples cahiers des charges et audits) qui se reportent également sur les fournisseurs.

C’est dans ce contexte que le British Retail Consortium (Consortium des Distributeurs Britaniques), organisation britannique regroupant les distributeurs de produits agroalimentaires, développe en 1996 un « Référentiel Technique pour les Sociétés Fournisseurs de produits à Marques de Distributeurs». Par extension, ce référentiel est également appelé BRC.

Le BRC a pour but de définir une base commune d’exigences en matière de sécurité alimentaire pour les fabricants de produits MDD sur le marché britannique et ainsi d’uniformiser les audits.
La certification BRC s’obtient après un audit de la part d’un organisme certificateur accrédité EN 45011.
L’entreprise peut être certifiée BRC en niveau de base ou en niveau supérieur

Quels sont les avantages de la certification BRC ?

  • Faciliter l’accès aux marchés étrangers.
  • Améliorer les relations avec les distributeurs
  • Accroître la transparence
  • Renforcer la confiance de ses clients
  • Maîtriser les processus internes
  • Réduire les risques

Une formation à la certification BRC en 6 étapes

Etape 1 : Sensibilisation à la certification BRC

Présentation du processus de certification BRC.

  • Pourquoi un référentiel ?
  • Détermination du champ de l’audit/exclusion
  • Explication du protocole de certification BRC

Le référentiel et ses exigences.

  • Système de notation des exigences
  • Conséquences des non conformités
  • Zoom sur les exigences fondamentales

Les chapitres du référentiel.

  1. Engagement de la direction et amélioration continue.
  2. Plan de maîtrise de la sécurité des denrées alimentaires (HACCP).
  3. Système de management qualité et sécurité alimentaire.
  4. Exigences relatives au site.
  5. Maîtrise du produit.
  6. Maîtrise du procédé.
  7. Personnel.

Etape 2 :

Réalisation d’un diagnostic du niveau de conformité au référentiel.

Etape 3 :

Détermination d’un plan d’actions de mise en conformité (coréalisation du plan par la société assistée du consultant France Certification).

Etape 4 :

Le plan d’actions

  • Mise en oeuvre par la société.
  • Suivi par le consultant France Certification de la mise en conformité documentaire.
  • Suivi de l’application et de l’efficacité des actions de mise en conformité par le consultant – déplacement sur site.

Etape 5 :

Réalisation par la société (ou par le consultant FC) d’audits internes et obligatoirement d’une revue de direction selon les exigences de la certification BRC.

Etape 6 :

Réalisation (conseillée) d’un pré audit 2 ou 3 mois avant la date d’audit de certification BRC .