Certification IFS

logo IFS

Qu’est-ce que la certification IFS

La certification IFS et la certification BRC sont des référentiels d’audit mis en place par la grande distribution pour permettre la délégation de leurs audits fournisseurs à des organismes tierce-parties et ce afin d’assurer la maîtrise de la sécurité des denrées alimentaires et surveiller le niveau qualitatif des fabricants de produits à marque distributeur et/ou de produits premier prix.

Les certifications IFS et le BRC ont été créés afin de :
– fournir des produits sains au consommateur
– garantir la sécurité des aliments au distributeur
– répondre aux exigences de la réglementation communautaire en matière d’hygiène

Certification IFS pour l'agroalimentaire

Quels sont les avantages de la certification IFS

La certification IFS garantie la sécurité et la qualité des produits alimentaires, elle apporte donc un avantage sur ses concurrents et améliore la satisfaction du client. Pour l’entreprise, IFS présente des avantages pour les commerciaux et pour la production :

  • Améliore la renommée de l’entreprise par la qualité de ses produits
  • Facilite les relations commerciales
  • Démontre le respect des normes les plus exigeantes
  • Développe la compréhension des procédures
  • Diminue le nombre des audits
  • Améliore l’utilisation et la répartition des ressources
  • Oblige à rester informer grâce à la veille réglementaire

Une formation à la certification IFS en 9 étapes

Etape 1 :

Sensibilisation au référentiel de certification IFS – 1.5 jours pour l’ensemble de l’encadrement et opérateurs.

  • Présentation du processus de certification IFS.

    • Pourquoi un référentiel.
    • Détermination du champ de l’audit/exclusion.
    • Choix par la société d’intégrer le chapitre optionnel N°6 (protection de la chaîne alimentaire contre les actes malveillants).
    • Explication du protocole de certification.
  • Le référentiel et ses exigences.

    • Système de notation des exigences IFS : KO, non conformités et déviations.
    • Zoom sur les 10 exigences KO.
    • Conséquences d’une notation KO ou non conformité.
  • Les chapitres du référentiel.

    • Responsabilités de la direction.
    • Le système de management de la qualité (HACCP).
    • La gestion des ressources.
    • Les process de fabrication.
    • Mesures, analyses et améliorations.
    • Optionnel : protection de la chaîne alimentaire contre les actes malveillants.

Etape 2 :

Réalisation d’un diagnostic du niveau de conformité au référentiel  – 1 jour.

Etape 3 :

Détermination d’un plan d’actions de mise en conformité (coréalisation du plan par la société assistée du consultant France Certification).

Etape 4 :

Le plan d’actions.

  • Mise en oeuvre par la société.
  • Suivi par le consultant FC de la mise en conformité documentaire – 1.5 jours.
  • Suivi de l’application et de l’efficacité des actions de mise en conformité par le consultant France Certification– déplacement sur site – 4 jours sur site.

Etape 5 :

Réalisation par la société (ou par le consultant FC) d’audits internes et obligatoirement d’une revue de direction selon les exigences du référentiel.

Etape 6 :

Réalisation (conseillée) d’un pré audit IFS 2 ou 3 mois avant la date d’audit de certification – 2 jours.

Etape 7 :

Levée des déviations par la société.

Etape 8 :

Audit initial de certification IFS par l’organisme choisi.

Etape 9 :

Détermination des actions suite à l’audit initial de certification IFS.

  • Nombre de jours total d’intervention prévisible : 10 jours.