écrit par France Certification3 avril 2015Base de connaissance Qualité

SWOT

Dans le milieu des entreprises certifiées ISO 9001, on parle beaucoup des évolution pour la version 2015 ; quels sont les changements qui seront significatifs ?

Tout d’abord il n’y a plus de Représentant de la Direction, de manuel qualité, d’action préventives. De nouveaux concepts sont a mettre en place dans les SMQ et nous allons nous attarder sur une nouvelle notion de « risques et opportunités » qui apparaît dans la norme. Par essence, ces deux termes « risques et opportunités » constituent des actions préventives. A France certification nous testons différents outils, et une méthode qui a été testée récemment avec un Client  en journée de conseil est la méthode SWOT. En quelques mots, Le terme SWOT est un acronyme issu de l’anglais : Strengths (forces), Weaknesses (faiblesses), Opportunities (opportunités), Threats (menaces). C’est un outil d’analyse stratégique. Il combine l’étude des forces et des faiblesses d’une organisation ou d’une activité de l’entreprise, avec celle des opportunités et des menaces de son environnement. Le but est d’aider à la définition d’une stratégie de développement. Il est nécessaire d’analyser les menaces et opportunités sous deux aspects :

  • Internes : par exemple le recrutement et l’intégration d’un collaborateur, la méthode de  management, les fournisseurs….
  • externes:par exemple les nouvelles contraintes réglementaires et normatives relatives à l’activité, un concurrent qui pourrait s’installer dans votre rue….

Une fois le brainstorming achevé (en fait ce n’est jamais achevé car cette démarche est à refaire régulièrement), on peut facilement déduire des axes de réduction de risques, et pourquoi pas enrichir la politique qualité avec une ou des orientations nouvelles et pertinentes.

P.B

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 4,00 out of 5)
Loading...

2 Commentaires


  1. MOSS Thierry
    12 avril 2015

    Commentaire en accord avec l’article. Le SWOT est un outil d’analyse de risque utilisé dans le cadre des analyses stratégiques amont dont l’objet est de fournir les éléments d’orientation de l’activité d’une entreprise. Il est également utilisé sur le plan commercial pour analyser les forces et faiblesses du positionnement sur le marché, les menaces et les opportunités de développement offertes. C’est à la fois un outil d’orientation qui permet à l’entreprise de choisir un positionnement adapté à ses capacités et un outil d’amélioration qui constitue le point de départ de plans d’action visant à combattre les points faibles et se préparer face aux menaces.
    Le SWOT est aussi couramment mis en oeuvre pour des appels d’offre spécifiques dont la taille et l’enjeu sont importants pour l’entreprise, aux différentes étapes (go / no go, revue des exigences,..).
    Le SWOT est utile pour toute les entreprises quelle que soient leur taille. Il peut être utilisé par le chef d’une TPE / TPI qui suivra la méthode dans la réflexion qui doit le mener à une décision importante pour l’avenir de son entreprise, comme il l’est naturellement par des entreprises plus importantes qui le mettent en place dans le cadre de groupes de travail utilisant différentes techniques (brainstorming, approche fonctionnelle,…).
    Le SWOT ne remplace cependant pas les outils d’analyse plus proches du terrain utilisés dans le cadre des actions correctives et préventives qui se développent de plus en plus dans le monde de l’industrie à la demande des clients eux-mêmes. Problem Solving, 8D, QRQC, SQDC, FMEA, sont parmi les nombreux outils participatifs à être déployés dans les bureaux d’étude, les achats, la fabrication et la logistique afin de réduire la non-qualité, améliorer la performance et maîtriser les risques et ces méthodes sont aujourd’hui exigées des sous-traitants y compris ceux du dernier rang. De ce point de vue, la version de l’ISO 9001 apparaît s’éloigner de l’industrie et s’adresser plus particulièrement à l’économie des services ce qui en soi est normal. Il sera intéressant de comparer avec la prochaine évolution des normes industrielles sectorielles (EN 9100/10/20, ISO TS 16949, NQSA NSQ 100….).


  2. Herry
    4 septembre 2015

    Au delà du traitement des risques, l’intérêt du SWOT est qu’il peut servir à dégager des axes stratégiques pour l’entreprise.
    Petite méthode en action :
    Qu’on l’applique à des processus, des activités ou des enjeux de développement durable, la première étape consiste à lister des faits qu’on classe selon leurs caractéristiques en force, faiblesse, opportunité ou menace.
    Ensuite, à l’intérieur de chaque partie du SWOT, on peut regrouper ces différents faits en thématiques communes. Par exemple, à l’intérieur de la catégorie des forces, je peux regrouper le fait « fortes compétences techniques » et « savoir-faire des équipes commerciales pour répondre aux appels d’offre » au sein d’une thématique « Compétences des équipes ».
    Une fois ce travail réalisé pour chacune des parties du SWOT, il suffit d’associer tout à tour un thème externe (opportunité ou menace) et un thème interne (force ou faiblesse) pour imaginer des solutions. J’associe par exemple la force « Compétences des équipes » avec une opportunité de nouveau marché émergent pour imaginer de construire une nouvelle offre de service à très courte échéance. A cette étape, toutes les techniques de créativité sont les bienvenues.
    Ce travail d’association permet de tracer des axes stratégiques selon 4 modalités :
    – stratégie de développement en associant des forces et des opportunités
    – stratégie de renforcement en associant des forces et des menaces
    – stratégie de défense en associant des faiblesses et des menaces
    – stratégie d’adaptation en associant des faiblesses et des opportunités
    Il s’agira ensuite de faire des choix sur un ou deux axes au maximum pour donner une cohérence à l’action.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud